Arnaque Caisse Epargne

 

 

 

 

J'ai été victime en rentrant de vacances le 25 Mai 2008, de retraits frauduleux avec ma carte bancaire. J'ai fais immédiatement opposition et déposé plainte. Ayant pris une assurance pour fraude ( Forfait Satelis à la Caisse d'épargne de Fontainebleau), mon conseiller a établi un dossier afin de me faire rembourser. Les banques ont un délai de 30 jours pour rembourser le client ayant subi une telle fraude, conformément à l’article 36 de la loi relative à la sécurité quotidienne du 15 novembre 2001 devenu l’article L. 132-4 du Code monétaire et financier .Cette fraude s'élevait à 1800€. La banque m'a accordé un droit de découvert de cette même somme, en attendant le remboursement de l'assurance. Cependant, après les trente jours, celle-ci ne m'a toujours rien remboursé.

Le pire reste à venir...

Mon conseiller m'a donc recommandé une nouvelle carte bancaire. Cependant une vingtaine de jours plus tard, à nouveau victime d'actes frauduleux sur cette deuxième carte. Je vous précise qu'avec cette nouvelle carte, je n'ai fais qu'un seul retrait de 120€ et effectué ma mise à jour sur mon compte Paypal. Je ne comprends pas, deux fois de suite, avec deux cartes différentes, comment est-ce possible? J'ai donc dû déposer plainte à nouveau et reconstituer un nouveau dossier pour le remboursement de cette nouvelle carte bleue. Voici, comment je me retrouve avec un découvert de 4100€. Je me rends donc à ma banque Caisse d'épargne, afin de comprendre ce qui se passe, comment faire etc... 

Mon conseiller m'averti alors que j'allais faire l'objet d'un recouvrement et que le droit de découvert autorisé de la première carte bleue prendra fin après les 45 jours, c'est à dire le 14 Juillet 2008. Puis il me signale qu'il n'est plus en mesure de m'autoriser un autre droit de découvert. je me retrouve donc à - 4100€, puisque aucun remboursement ne m'a été fais concernant la première carte. 

Ce qui veut dire, que je ne peux plus rien faire, même plus retirer le moindre centime, la banque ne voulant rien savoir.

Je suis restée 15 jours avec seulement 20 € en poche pour survivre, en attendant que mon salaire tombe sur mon autre compte que J'ai ouvert chez un concurrent. Appelé d'urgence mon service de paye, pour qu'il ne procède plus au virement de mon salaire sur ce compte Caisse d'épargne, mais sur mon nouveau compte .

Les premiers remboursements ont été fait le 05 Août, soit 2 mois et demi après, mais seulement à hauteur de 2026.95€ sur les 4100€. 

Nous sommes le 20 Août, ils me doivent encore la somme de 1841.65€, je suis toujours à découvert.

Actuellement, la Caisse d'épargne me menace de me mettre en interdit bancaire. Je reste dans l'angoisse de l'interdit bancaire, je ne comprends pas que la Caisse d'épargne ne respecte pas l'article L 342-4 du code monétaire et financier et me laisse dans une telle situation après plus de 15 ans de fidélité dans leur banque.  

Nous sommes le 21 Aout 2008, à ce jour aucun remboursement ne m'a été remis, et j'apprends en me rendant à la Banque de France ce matin même, que ma banque la Caisse d'épargne, m'a mise en interdit bancaire depuis le 18 Aout 2008 pour un chèque impayé de 35€. Or, je vous rappelle qu'ils me doivent à ce jour la somme de 1824.35€

Après avoir longuement expliqué ma situation à l'annexe Banque de France de Fontainebleau, celle-ci me propose de faire un compte bloqué pour la somme du chèque rejeté à la Caisse d'épargne afin de supprimer cet interdit bancaire.

Etant de bonne foi, je me rends à la Caisse d'épargne.

Cependant, en exposant la demande du compte bloqué, celle-ci me fût catégoriquement refusée par la conseillère clientèle, qui s'est permis de me jeter à la figure une copie d'écran concernant mon découvert et en m'ordonnant d'apporter ce document à la Banque de France et qu'ils comprendront.

Le 22 Aout 2008, je me suis de nouveau présentée à la Banque de France pour les avertir du refus de la Caisse d'épargne. Celle-ci m'a certifié que la Caisse d'épargne était dans l'obligation d'ouvrir ce compte bloqué, afin de regulariser le chèque impayé, en me citant le texte de loi ...

et en me remettant ce document de texte de loi.                                                                                                                                                                                                      

                                                                                  

 

Puis m'invite à me représenter à la Caisse d'épargne en leurs remettant cette plaquette. N'ayant plus le choix, ils procèdent immédiatement à l'ouverture du compte bloqué. Puis me signale, que dans un délais de 5 jours, l'interdit bancaire sera relevé.

Le 02 Septembre 2008 un remboursement de 931.31€ à  été efectué sur mon compte bancaire. A ce jour, le 16 Septembre 2008 la Caisse d'épargne me doit encore le remboursement de la somme de 879.03€, ainsi que les frais d'agios concernant l acte frauduleux dont j'ai été victime à mon retour de vacance en Mai 2008.

Nous sommes le 30 Septembre 2008, aucun autre remboursement effectué, cependant, l'on m'a complètement suspendu mes lignes téléphonique de portable et télèphone fixe pendant prêt de trois semaines, la banque ayant rejeté tous les prelevements.Je me retrouve donc à devoir payer des pénalités suplèmentaires...

 

 

 

Vous êtes le 87499ème visiteur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site